Communiqué de l'Action Française


L'Action Française 16 novembre 2018 23:56 Communiqués

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Profitant grossièrement du cent-cinquantenaire de la naissance de Charles Maurras (déjà célébré par les organisations officielles de L’Action Française au mois d’avril), une clique d’intellectuels sans scrupule se réclamant de sa pensée, au mépris du droit au nom, sans l'autorisation de la copropriété du siège du mouvement, organise dans des locaux non prévus à cet effet une réunion publique.


Y participent des personnes étrangères au mouvement, autour d'arrivistes déchus de leur légitimité par le Comité Directeur de L’Action Française désigné par les instances statutaires.


Il faut se rappeler que depuis plus de 10 ans, pour des raisons mêlant ambitions personnelles démesurées et occultisme idéologique à des calculs de boutiquiers et de maison close, ces dissidents avaient, au mépris d’accords amiables acceptés, poursuivi en justice l'organe de presse du nationalisme intégral désargenté, dirigé par Pierre Pujo. Par les désabonnements connexes à l’abandon de la ligne politique dont ils héritaient, L'Action Française 2000, fut amené à terme et sans scrupule de leur part à cesser sa parution avec la duplicité de membres de la rédaction, Mrs Blanchonnet, Tisserand, Bel-Ker et autres.


Pierre Pujo, auparavant vit ses comptes personnels saisis comme si celui-ci s'était enrichi aux dépens du Journal ! Il aura donc fallu dix ans après la mort de Pierre Pujo et le sabordage organisé du Journal, naguère porte-voix doctrinal du Mouvement, pour détruire le travail politique plus que centenaire du Charles Maurras dont ils feignent de célébrer la mémoire, en trahissant les instances légales représentant la continuité de Charles Maurras, mais aussi de Maurice Pujo et Henri Vaugeois.


L'honneur de l'A.F. n'est pas un vain mot devant cette mascarade qui n’a entretenu pendant des années que des faux semblants en désorganisant les sections de provinces par un paravent malveillant d’adresses qui n’étaient que des coquilles vides.

Parallèlement à l’action en justice en cours, les amis de l’Action Française demandent aux militants, sympathisants et soutiens de notre combat politique de ne pas se laisser berner par la forfaiture et de soutenir la réorganisation de notre mouvement désormais entreprise autour de deux pages Facebook « Amitié et Action Française » & « L’Action Française », et d’un nouveau site internet www.amitieactionfrancaise.com dans lequel paraît désormais un journal numérique, digne représentant des idées maurassiennes. Ce mouvement est seul habilité à diffuser la pensée d’Action Française autour de son Comité Directeur.

 

Tout ce qui est national est nôtre.
Le Comité Directeur de L’Action Française