Message de Marie-Gabrielle Pujo à l’occasion de la Journée d’Amitié et d’Action Française

L'Action Française 5 octobre 2018 2:54 PM L'association

mgpujo

 

Paris, le 5 octobre 2018

Monseigneur,
Monsieur le Président du Comité Directeur de l’Action Française,
Chers amis d’Amitié et Action Française,
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Je regrette de ne pas être parmi vous pour assister à cette journée sur le thème « Rebâtir la Cité ».

Néanmoins, je vous félicite pour cette initiative mais aussi pour vos efforts afin de faire ressusciter l'Action Française, fondée par mon père, à laquelle je suis très attachée et pour laquelle je m'emploie afin qu'elle préserve ses idées authentiques, loin du politiquement correct et de la compromission avec le système, sous prétexte d'une stratégie de dédiabolisation, en plagiant celle de certains partis politiques qui, légitimement, adoptent cette attitude pour participer au pouvoir au sein de la République, cela qui n'est pas la finalité de l'Action Française.

Je suis consciente de la dérive au niveau des idées fondamentales de notre mouvement politique par des usurpateurs aventureux qui se réclament de notre mouvance, qui ont infiltré l'Action Française pour provoquer la déception chez nos militants et nos sympathisants.

Avant l'arrêt de notre journal, provoqué par ces intrigues, j'ai reçu une pléthore de lettres de protestation, suivies d'une série de désabonnements du journal qui constitue la trame de l'AF.

Je ne peux pas permettre à cette situation de perdurer. J'ai le devoir de préserver l’œuvre de mon père, de Charles Maurras, de mon frère, Pierre, qui a consacré sa carrière pour sauvegarder les idées de l'Action Française, de tous ceux qui ont mené un combat pour défendre la France dans le cadre de l'Action Française : notamment, le combat pour l'Algérie française, pour la défense de l'Outre-Mer (y compris Mayotte et les Comores), pour la Francophonie, pour la défense de la mémoire du Maréchal Pétain.

Je salue le courage et la sagesse du Docteur André Charles, Président du Comité Directeur de l'Action Française, qui a fait preuve de patience durant toutes les vicissitudes que nous avons traversées depuis la mort de mon frère, Pierre.

Je vous appelle à continuer le combat, celui de l'Action Française, de Charles Maurras, de mon père, Maurice Pujo, et de mon frère, au service de la France, un combat libre, courageux et sans concession.

Restons fidèles à ces principes et à ces valeurs pour éviter la dérive et la dilution dans le système républicain.

Je souhaite la réussite de cette manifestation à laquelle vous entendez donner une symbolique, marquant un tournant historique à l'Action Française.

 

Vive la France,
Vive l'Action Française,
Vive le roi


Marielle PUJO